Guide du potelet urbain

1/ Potelets urbains : le mobilier urbain incontournable pour bien déterminer les espaces

Le potelet de ville ou potelet de trottoir est un mobilier urbain, très pratique utilisé dans la plupart des grandes villes de France et du monde. Il sert à réguler la circulation, et à contenir les flux de personnes et de véhicules, afin d’assurer la sécurité des uns et des autres. C’est un dispositif connu sous des appellations variées, mais qui conserve à quelque différence près les mêmes fonctionnalités, malgré la diversité des modèles. Maitriser les stationnements, empêcher les véhicules d’accéder à des espaces piétons, délimiter les espaces dédiés, ces dispositifs ont des fonctions diverses, autant qu’ils se présentent en des modèles en tout genre, les uns pouvant être en acier, les autres en polyuréthane ou en bois.

De même, leur conception répond à des exigences en termes de taille, de formes, de couleurs, de manière à pouvoir les rendre visibles de tous. Ainsi les réglementations de détectabilité visuelle et d’accessibilité sont considérées, avant la conception de ces solutions ; l’idée étant de permettre à tous les usagers, automobilistes, cyclistes, piétons et handicapés, de pouvoir se retrouver facilement, et accéder à la zone qui leur permet une circulation libre et sécurisée. Pratiques, utiles, efficaces, ces potelets urbains sont indispensables.

2/ Les potelets urbains : une vaste gamme de produits

Les poteaux utilisés dans les zones urbaines forment un univers assez vaste, qui propose des équipements urbains de tout genre, destinés à assurer la sécurité des piétons, cyclistes et automobilistes. A la faveur de ces solutions de délimitations des zones piétonnes, et de limitation des accès, tous les usagers de la route peuvent circuler en toute sécurité, chacun dans la zone dédiée à sa mobilité. Sur les trottoirs, dans les parcs, aux abords des rues et des espaces publics, les potelets de voirie jouent un rôle stratégique dans la fluidité de la circulation, autant qu’ils contribuent à la sécurité des uns et des autres.

Ils revêtent par ailleurs un aspect esthétique et décoratif non négligeable, ceci grâce aux matériaux qui permettent de les fabriquer. A cet effet il est possible de disposer des potelets de voirie en acier, en béton, en inox, ou même des versions de ces dispositifs, qui combinent différents matériaux. De même, compte tenu de leur utilisation extérieure, et la plupart du temps dans des environnements divers, ces solutions de délimitation et de sécurisation sont conçues pour pouvoir durer dans le temps. Des traitements spéciaux leur sont même appliqués, selon qu’ils seront installés dans un environnement salin, agressif, ou en prie à une forte pollution. Le choix des matériaux et des traitements est donc fonction de ces modalités.

Il sied enfin de remarquer que ces dispositifs peuvent aussi avoir des formes différentes, indépendamment des matériaux utilisés pour les fabriquer. Il est de fait possible de faire l’option de potelets à tête ronde, de potelets à tête en forme de gorge, ou de potelets de formes verticales tout simplement. Le respect des normes permettant la bonne circulation des personnes handicapées, mal voyantes et à mobilité réduite est aussi de mise dans la conception de ces solutions anti-stationnement ; l’idée étant de permettre à tous les usagers, peu importe leur profil, de pouvoir circuler librement et en toute sécurité.

3/ Tous les avantages des poteaux à mémoire de forme

Les potelets à mémoire de forme sont une révolution en matière de voirie urbaine. Grâce à leur capacité à reprendre leur forme d’origine après une collision, ils épargnent des problèmes liés au remplacement d’un potelet en acier. Ils sont également plus sécurisés que les poteaux normaux car leur flexibilité permet d’amoindrir les dégâts subis par une voiture et protègent le piéton d’éventuels débris. Afin de satisfaire le besoin des clients, ces derniers auront le choix entre des potelets fixes et amovibles.

Les poteaux fixes seront plus utilisés sur les abords des trottoirs, les poteaux amovibles quant à eux à l’entrée d’allées privées ou de parkings. Ces poteaux faits en polymères à mémoire de forme présentent donc différents avantages incontestables, comme nous l’avons présenté. Malgré un prix un peu plus élevé que la moyenne, que vous souhaitiez un potelet tête gorge ou un potelet tête boule, vous pouvez être sûr de leur

qualité. Vous pouvez déjà voir ce type de poteau, principalement des poteaux PMR à sceller, partout dans Paris, par exemple, aux abords de passages piétons. N’hésitez donc pas à faire un choix avisé qui vous épargnera bien des tracas avec les potelets à mémoire de forme.

4/ Réglementation, coût et installation des potelets urbains

Les potelets de ville font partie intégrante du mobilier urbain, au même titre que les panneaux signalétiques ou les passages piétons. Tous ces dispositifs répondent à des besoins de confort et de sécurisation des usagers de la voirie. Le mobilier urbain doit être détectable par tous, dont les personnes atteintes de déficiences visuelles. Pour cela, chaque élément répond à un cahier de charges pensé en fonction de l’objet et de son environnement. S’ils servent protéger les usagers, les potelets ne doivent pas empêcher le cheminement des véhicules et des piétons. Des règles de distance sont à respecter. L’ensemble des projets d’installation sur la voirie exige des autorisations préalables afin que le potelet à fixer soit choisi de manière cohérente. L’étude des paramètres logistiques pourra en effet conduire à un choix précis de modèle (potelet anti-stationnement, sortie de parking, passage piétons, ou potelet escamotable) et de matériau de construction (acier pliable ou autre). Le coût de l’installation d’un tel dispositif varie selon la sophistication du potelet mais aussi selon les travaux à effectuer pour le fixer au sol. La fourchette tarifaire démarre à une trentaine d’euros et peut s’élever à près de 500 euros pour les potelets les plus perfectionnés.

En savoir plus sur la réglementation des potelets urbains